vendredi 13 juillet 2007

Contrefaçon : La campagne s’intensifie (pas sur)

"Décidément, le Ministère du Commerce et de l’Artisanat est fermement engagé dans la lutte contre le piratage et la contrefaçon. En accélération de la campagne de sensibilisation Grand Public, des stands seront aménagés dans toutes les foires. Le coup d’envoi est donné à la Foire de Gabès, dans une scénarisation très pure, directe et impactante. Sur des panneaux sobres aux couleurs foncées (en signe d’alerte), des produits originaux sont juxtaposés côte-à-côte avec les produits contrefaits. En très peu de textes, des messages bien documentés et faciles à comprendre, soulignent les menaces contre l’économie, la société, les entreprise et les consommateurs. L’initiative, menée en collaboration avec l’UTICA et l’ODC, gagne à voyager à travers la Tunisie profonde." source

Après que le piratage est devenue un gain pain pour beaucoup de nous concitoyens et avec le problème de chômage, je ne sais pas comment on pourra éliminer ce fléau, à suivre

2 commentaires:

tonton jacob a dit…

bonne initiative masi ne vaut il pas mieux apprendre au gens à créer? ne vaut il pas mieux baisser les droit de protection? à qui profite réellement la copie? de tonnes de question restent en suspens...

Kais'Blog a dit…

Trés bonne question Tonton, dans le cas de la Tunisie, il faut penser que dans chaque magasin de vente de films DVD, de jeux vidéos ou de logiciels, il y a minimum entre 2 à 3 personnes qui font vivre leurs familles. D'autre part, dans le cas des logiciels les copies profitent indirectement au grandes entreprises de logiciels, dpar exemple pour Microsoft, le piratage de la suite bureautique Office lui permet d'étendre son utilisation et dans ce cas, il deviendra inconcevable de travailler sans ses outils