dimanche 16 mai 2010

Crise financière: le pire est devant nous

La crise financière de 2008 et les multiples mesures qui ont été prises pour l'endiguer et qui se sont soldées dernièrement par la banqueroute de la Grèce et la possible contagion aux autres pays de la Zone Euro me fait rappeler à la dernière Guerre d'Irak, le président américain George Bush avait déclenché l'invasion du pays le 20 Mars 2003 puis a déclarer le 1er Mai de la même année( plein de prétention sur le tarmac d'un porte avion américain) que la guerre était finie et que les boys vont rentrer à la maison. Mais on s'est aperçu que la guerre a commencé maintenant, l'Irak a connu ( et continue jusqu'à maintenant) de vivre la situation la plus chaotique de son histoire.
A mon avis, c'est la même chose pour la crise financière, les politiques du monde entier ont essayé de nous faire croire qu'ils ont pris les mesures nécessaires pour endiguer le problème et que 2010 sera l'année de la croissance, sauf que voila le pire est devant nous.

1 commentaire:

hamma a dit…

le pire est toujours présent
tant que la consommation n'est orientée et encore bien serré
tant que la production locale n'a pas atteind la suffisance des gens
.............. mon dieu reste beaucoup a faire