samedi 18 octobre 2008

Premiere conséquence positive de la crise financière : la baisse du prix du pétrole.

Comme je l'avais déjà noté dans un ancien post qui énumère tous les effets positifs de la crise financière, une parmi de ses prévisions vienne de se réaliser: une baisse significative du prix du baril de pétrole.
Après avoir atteint son pic le 3 Juillet 2008 avec plus de 145 $ le baril, voila qu'il vient de passer en dessous de 70$ cette semaine sous l'effet d'une prévision d'une récession économique mondiale. Il reste uniquement une seule question qui doit être posée: quand est-ce que une baisse du prix de l'essence à la pompe???

4 commentaires:

gazoduc a dit…

Le prix à la pompe en tunisie baissera lorsque l'état aura récupéré ce qu'il a sortit des ses caisses pour le subventionner pendant des années d'augmentation et à condition que les céréales baissent au même niveau .Le budget de 2005 à été établit sur un prix du baril à 35 $ et les augmentations du prix à la pompe n'ont pas suivis le prix du baril sinon il devrait être beaucoup plus élevé que cela . En france il a augmenté au même niveau que celui du baril et pourtant lorqu'il baisse, le prix à la pompe ne suit pas celui du pétrole . On a - 35% pour le baril et - 10 à - 13% sur le prix de l'essence et du gasoil .L'état français ne fait rien parce qu'il touche une très grande part du gateau donc il n'imposera rien aux pétrolierx , a moins bien sûr d'entendre le consommateur qui en a marre d'être une vache à traire .
En 2004, le gasoil était approximativement à 0,73 euros et au mois de juillet il est monté à 1,50 euros . Normalement au jour d'aujourd'hui il devrait être à 1 euros et quelques centimes . On se fera toujours rouler dans la farine comme d'habitude .Autres exemples de prix complètement décalés de la réalité, le prix de la bouteille de gaz en tunisie qui coûte énormément cher à l'état parce qu'énormément subventionné . Heureusement qu'ils se sont mis en tête de réparer leur conneries en raccordant le maximum de foyer au gaz naturel . Ne pas confondre le gaz de bouteille avec le gaz naturel qui transit sur notre territoire en provenance d'algérie . Le gaz de bouteille coûte plus cher parce qu'il faut le liquéfier et le mettre en bouteille et le produire parce qu'il ne sort pas du sol(pas sous forme de gaz en tout cas) comme le gaz naturel .

Anonyme a dit…

Il faut pas se réjouir très vite cher ami, les prix du pétrole exploseront aussitôt que cette crise financière aura éré résorbé. les liquididtés pompés pour recapitaliser les banques seront réinjecter sur le marché du pétrole et là, ça fera mal, très mal et 145 dollar seront une blague à côté de ce qui nous attend. le pire c'est qu'une récession se profile à l'horizon, ajouté à celà des hausses du prix du pétrole prévus par tous les experts, cela signifie qu'on va se tapper une stagflation prochainement

Profilo a dit…

je ne crois pas que c'est une bonne nouvelle. En faite pour le consommateur français ou plus encore tunisien il voit pas de changement. en effet, quand le prix du pétrole augmente on nous explique l'augmentation par l'augmentation du pétrole et quand il baisse on ne baisse pas en nous expliquant le pourcentage de la taxe qui influe sur le prix.
Donc aucun point positif sauf peut être la diminution de l'inflation. mais jusqu'à quand

StartUp.Tunisie a dit…

@gazoduc: je suis tout a fait d'accord avec toi, je pense que le prix de l'essence à la pompe ne a baisser, et même si cette baisse va se réaliser elle sera très minime

@anonyme: je ne pense pas que le prix de pétrole va augmenter beaucoup même dans le cas va se régler très tot, l'opep n'a pas intérêt à laisser les prix augmenter d'une manière agressive et aisni pousser le monde vers d'autres sources d'énergie

@portfolio: c'est sûr que c'est pas positif pour le consommateur et au vue de l'interventionisme des Etats dans le monde actuellment, je pense qu'ils auront besoin de beaucoup d'argent et le pétrole peut procurer tout cette argent